Archives pour la catégorie Textes sources

L’état de la paroisse de Lanton en 1731

Imprimer cet article Imprimer cet article

L’état de la paroisse de Lanton en 1731

Les liasses G 642 à G 653 des Archives de la Gironde sont constituées par les procès-verbaux (et pièces annexes) des visites effectuées par l’archevêque de Bordeaux dans son diocèse. La liasse G 651 est plus particulièrement consacrée aux visites des paroisses de l’archiprêtré de Buch et Born ayant marquées le XVIIIe siècle1. Nous avons retenu pour cette étude la paroisse de Lanton2 en 1731 à travers le procès-verbal de la visite effectuée cette année-là par François-Honoré de Maniban, archevêque de Bordeaux de 1729 à 1743, le curé de Lanton étant alors Antoine Singlar3. Nous avons parfois complété le procès-verbal, lorsque ce fut nécessaire, par certains extraits de la réponse dudit curé au questionnaire qui lui avait été envoyé pour préparer la visite.

Jean VALETTE

Lire la suite

1812 – Blocus continental, recherche d’un individu évadé

Imprimer cet article Imprimer cet article

Blocus continental. Recherche d’un individu évadé (novembre 1812).

Dans un article intitulé «Travaux forcés, carcan et flétrissure pour contrebande à Lège en 1812», publié dans le bulletin n° 29 (3è trimestre 1981), nous avions évoqué le sort des trois Anglais faits prisonniers sur la côte océane, en supposant que l’un d’eux – Frédéric Izaac Son – «avait pu fausser compagnie à ses geôliers et à ses juges», soit en s’évadant du Fort du Hâ, soit pendant son transfert de Bordeaux à Agen. Un document récemment découvert au Musée des Douanes permet de connaître enfin la vérité (Michel Boyé).

Lire l’article en question

Lire la suite

1780 – Reconnaissance en faveur du seigneur de Ruat

Imprimer cet article Imprimer cet article

26 juin 1780 – Reconnaissance en faveur du seigneur de Ruat faite par Jean Mercier cordonnier et autres par-devant Me Peyjehan

(document communiqué par M. Jean Mercier, de La Teste-de-Buch).

Pardevant le notaire royal en Guienne soussigné furent présents Jean Mercier cordonnier, Pierre Carlot père cordonnier, et Jean Dulau cordier, habitans de la paroisse de La Teste, Juridiction du Captal de Buch, lesquels conjointement et solidèrement les uns pour les autres et un seul deux pour tout, ont déclaré et reconneu posséder et tenir de la directe Seigneurie en fief féodalement suivant les ouvrages et coutumes de Bordeaux aux droits et devoirs seigneuriaux ci-après déclarés, de Messire François Amanieu de Ruat, chevalier seigneur Captal de Buch, le Teyh, partie de Sanguinet, des fief de Ruat, Miste, Artiguemalle, Lassalle et autres lieux, Conseiller du Roy en ses conseils et au Parlement de Bordeaux, y demeurant en son hotel rue St Paul, parroisse St Cristophe absent, mais sieur Pierre Brocas féodiste habitant de laditte parroisse de La Teste ici présent et pour mon dit seigneur stipulant et acceptant a cauze de sa seigneurie dudit Captal de Buch en vertu de la procuration a luy donnée par ledit seigneur le premier aoust mil sept cent soixante dix sept retenue par Duprat et son confrère notaires à Bordeaux controllée…

Lire la suite

Gujan en 1804

Imprimer cet article Imprimer cet article

Gujan en 1804, vu par l’instituteur Dailleau et le notaire Dunouguey

 

Le 28 Fructidor an 11 (août 1803) le préfet de la gironde envoyait au citoyen Dail­leau, instituteur à Gujan la circulaire suivante :

« Citoyen

On vous désigne comme très capable de répondre aux questions que renferme le tableau ci-joint. Votre zèle pour le bien public égale, dit-on, vos lumières. Vous allez en fournir la preuve.

Vous savez que chaque département doit faire sa statistique et l’adresser au gouvernement. Divers obstacles ont retardé jusqu’ici cette importante opéra­tion ; le principal est le défaut de sujets capables d’en fournir les éléments. Cette difficulté n’existera point dans votre commune ; puissé-je trouver ailleurs les mê­mes ressources !

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1885-1891)

Imprimer cet article Imprimer cet article

L’électricité à Arcachon

(1885-1891)

 

Le 21 juin 2003, la Ville d’Arcachon inaugurait trois lignes du bus électriques : « ého ! »

L’histoire de l’arrivée de l’électricité à Arcachon est très liée à celle des transports en commun, en particulier à celle du tramway. Cette dernière a fait l’objet d’un excellente étude due à notre collègue Claude Robin : Les transports sur rail, tramway et funiculaire au début du 20e siècle à Arcachon, parue dans le Bulletin de la Société Historique et Archéologique d’Arcachon et du Pays de Buch, N° 112, 2e trimestre 2002 (pages 29 à 66). Il sera intéressant de s’y reporter.

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1892)

Imprimer cet article Imprimer cet article

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1892)

 

Lettre de la Société Immobilière d’Arcachon au Maire d’Arcachon

Bordeaux, le 22 janvier 1892

Monsieur le Maire,

J’ai l’honneur de vous accuser réception de votre lettre du 30 décembre dernier, par laquelle vous m’avez transmis la délibération prise par le Conseil Municipal d’Arcachon dans sa séance du 26 septembre 1891 et de laquelle il résulte que MM. Hérard et Cie, seront déclarés concessionnaires de l’éclairage électrique pour les particuliers, si dans un délai de deux mois,

  Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1893-1894)

Imprimer cet article Imprimer cet article

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1893-1894)

 

1893

 

Conseil municipal du 15 février 1893

Électricité – Demande Hérard – Monsieur le Maire donne lecture au Conseil d’une lettre par laquelle Monsieur Hérard demande que la délibération du Conseil municipal du 23 avril 1892 soit soumise à l’approbation de Monsieur le Préfet.

À ce propos Monsieur le Maire donne lecture de cette délibération.

La discussion s’engage.

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1895-1903)

Imprimer cet article Imprimer cet article

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1895-1903)

 

1895

 

Lesparre : choisit l’électricité (R. Torlois, d’après A. Clary et P. Bodin, Histoire de Lesparre, 1912, page 400)

 

Conseil Municipal d’Arcachon du 12 février 1895

Éclairage électrique

Il est donné lecture de la lettre suivante :

Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1904-1907)

Imprimer cet article Imprimer cet article

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1904-1907)

 

1904

 

(Avenir d’Arcachon N° 2667 du 17/01/1904)

Le gaz et l’électricité – Le Conseil d’État vient de rendre un arrêt qui aura du retentissement dans les milieux industriels où le gaz et l’électricité luttent pour l’éclairage des villes. Il a, en effet, donné tort à la ville de Lourdes dans son procès contre la Compagnie du gaz et des eaux, « attendu, dit l’arrêt, que l’expertise démontrait que l’éclairage électrique ne serait pas plus économique à Lourdes que l’éclairage par le gaz au moyen des becs perfectionnés. » En conséquences, le Conseil d’État a jugé que la ville n’était pas en droit d’exiger de la Compagnie l’application de l’éclairage électrique.

  Lire la suite

L’électricité à Arcachon (1908-1915)

Imprimer cet article Imprimer cet article

Consulter les événements précédents

L’électricité à Arcachon

(1908-1915)

 

1908

 

Réunion du Conseil Municipal d’Arcachon du 26 septembre 1908

Société Anonyme d’Éclairage et de Chauffage – M. le Maire communique une lettre de la Société anonyme d’Éclairage et de Chauffage d’Arcachon, au capital de 800.000 francs, qui demande l’autorisation de se substituer une nouvelle Société au capital de 1.600.000 francs appelée Compagnie du Gaz et de l’Électricité d’Arcachon et extensions. Cette dernière compagnie aurait vis-à-vis de la Ville les mêmes droits et les mêmes charges.

Cette demande est renvoyée à la Commission du Contentieux.

  Lire la suite