Archives pour la catégorie Sites & monuments

Restauration de la Basilique Notre Dame d’Arcachon

En septembre 2016, la mairie d’Arcachon a sollicité la SHAA pour retrouver des clichés anciens de la façade sud de la Basilique.

La croix surplombant le mur ouest de la sacristie n’avait pas résisté à une tempête dans les années 60, et l’entreprise chargée de la restauration de l’édifice se devait de la reconstruire à l’identique.

 

 

L’un de nos administrateurs a pu communiquer différents clichés d’époque à cette entreprise. 

La croix, aujourd’hui achevée, viendra prochainement orner le toit de la sacristie, d’ici au mois d’avril 2017 pour Pâques.

A suivre…

               Le Secrétariat-Communication de la SHAAPB

   

Balade-découverte à Soulac-sur-Mer – 24 octobre 2015

Imprimer cet article Imprimer cet article

Balade-découverte à Soulac-sur-Mer

le samedi 24 octobre 2015

À l’occasion du 70e anniversaire de l’armistice de 1945, la SHAA vous proposait la visite de la batterie allemande des Arros pour illustrer les combats du Médoc auxquels la Résistance du Bassin d’Arcachon a participé. Elle était par opportunité géographique complétée par celle de la cité balnéaire de Soulac-sur-Mer. 

Un grand merci à nos guides, Jean-Paul Lescorce et Christian Ponts.

Merci à Denise Maudru pour les photos.

La synagogue d’Arcachon et son mécène Osiris (I)

Imprimer cet article Imprimer cet article

 La synagogue d’Arcachon et son mécène Osiris (I)

 Après 125 ans d’existence, la synagogue d’Arcachon fait figure, dans une cité qui s’est beaucoup renouvelée au gré de ses succès, de témoin vénérable. Combien de villas de cette époque héroïque des Pereire ont disparu, comme le casino ou le buffet qui marquaient la première phase de développement de cette station florissante ! Or l’histoire de cet édifice n’a pas encore été écrite et l’histoire même de la communauté juive d’Arcachon demeure mal connue. L’absence d’archives d’une communauté organisée en association culturelle seulement en 1990, la disparition des archives du mécène Osiris, dont seules quelques bribes subsistent à l’Institut Pasteur, son légataire universel, et le peu d’allusions historiques faites à ce petit édifice dans la presse et les études régionales en rendent l’approche encore incomplète. Seules les archives du Consistoire Israélite de Bordeaux, qui géra la synagogue durant 100 ans, de 1891 à 1990, contiennent quelques allusions au devenir de cette communauté. Quant à la construction de la synagogue, relevant de l’initiative privée, elle n’a pas laissé de traces administratives.

Lire a suite

La synagogue d’Arcachon et son mécène Osiris (II)

Imprimer cet article Imprimer cet article

La synagogue d’Arcachon et son mécène Osiris (II)

Lire la première partie

La construction de la synagogue

Un caprice de mécène en rupture avec sa communauté

Sans doute Osiris aurait-il fait édifier une synagogue, dépendance de ses villas, indépendamment de ses démêlés avec le Consistoire de Bordeaux, mais il est clair qu’il a dû aussi trouver, comme avec la synagogue de la rue Buffault, une manière de revanche.

Lire la suite

L’état de la paroisse de Lanton en 1731

Imprimer cet article Imprimer cet article

L’état de la paroisse de Lanton en 1731

Les liasses G 642 à G 653 des Archives de la Gironde sont constituées par les procès-verbaux (et pièces annexes) des visites effectuées par l’archevêque de Bordeaux dans son diocèse. La liasse G 651 est plus particulièrement consacrée aux visites des paroisses de l’archiprêtré de Buch et Born ayant marquées le XVIIIe siècle1. Nous avons retenu pour cette étude la paroisse de Lanton2 en 1731 à travers le procès-verbal de la visite effectuée cette année-là par François-Honoré de Maniban, archevêque de Bordeaux de 1729 à 1743, le curé de Lanton étant alors Antoine Singlar3. Nous avons parfois complété le procès-verbal, lorsque ce fut nécessaire, par certains extraits de la réponse dudit curé au questionnaire qui lui avait été envoyé pour préparer la visite.

Jean VALETTE

Lire la suite

La Source Sainte-Anne des Abatilles

Imprimer cet article Imprimer cet article

 La Source Sainte-Anne des Abatilles

Parmi les nombreuses sources qui alimentent depuis des siècles le Pays de Buch, il en est une, plus récente, qui se trouve aux Abatilles, un quartier d’Arcachon, et dont la renommée dépasse les frontières de notre région. Il s’agit de la Source des eaux minérales Sainte-Anne.

André Rebsomen, analysant les richesses thérapeutiques d’Arcachon avant 19281, énumère trois traits essentiels de sa topographie :

«1/ Station climatique forestière dont l’atmosphère dégage des émanations d’ozone et de térébenthine provenant de l’immense forêt de pins gemmés par l’exploitation de la résine,

2/ Station marine, dont la principale qualité est une plage très sûre qui lui a valu le titre de « plage des enfants »,

3/ Station hydro-minérale, la source Sainte-Anne du Parc des Abatilles présente toutes les caractéristiques d’une cure thermale»2.

Lire la suite

Promenade à Arès

Cliquez sur une des images pour avoir un diaporama.

Ville d’Hiver d’Arcachon – Visite de la partie ouest

Cette visite avait lieu début mars 2013 alors que le mimosa était en fleurs.

Nous vous souhaitons une bonne promenade.

Les photos sont de Marie-Pierre Tigoulet